Présentation du pilotage en Nouvelle-Calédonie

La station de pilotage

Historique

Esmeralda
Esmeralda

La découverte de bois de Santal à l’ILE DES PINS en 1840 a contribué à accroitre l’interêt porté à la Nouvelle-Calédonie par les négociants. C’est pour ce commerce que se met en place un trafic de navires ainsi que des comptoirs australiens et britanniques le long de la côte EST et dans les ILES LOYAUTE.
John OLIVER, capitaine anglais du navire SPECK, est le premier pilote commissioné par Le capitaine TARDY DE MONTRAVEL au nom du Gouvernement français, le 03 mai 1854. A sa mort, le capitaine OLIVER est enterré à l’îlot CASY, en baie de PRONY, où sa tombe est encore visible de nos jours. James PADDON, un capitaine santalier pilota également des navires français qui venaient pour la première fois à PORT DE FRANCE (Nouméa).

Le 01 novembre 1856, le Gouverneur DU BOUZET crée la première station de pilotage à l’ILE DES PINS. Un décret du 30 mai 1859 fixe les règles du pilotage en créant 3 stations différentes : l’une à l’ILE DES PINS, la deuxième dans le canal de WOODIN (Baie des pilotes) et la dernière à PORT DE FRANCE.
Au fur et à mesure des années, le pilotage s’organise de mieux en mieux et une station de pilotage principale est établie sur l’îlot AMEDEE possèdant un phare métallique fabriqué en France aux ateliers RIGOLET des BUTTES CHAUMONT à PARIS sur ordre de NAPOLEON III et érigé en 1856. Une chaloupe de pilotage faisait alors un va et vient entre la passe de MATO et la passe de DUMBEA servant les navires qui se présentent. Le pilote guidait le navire par la Passe de BOULARI jusquà une position située à un mille nautique au nord du Phare où un deuxième pilote prenait en charge le navire jusqu’à PORT DE FRANCE. La chaloupe et les pilotes d’astreintes restaient pendant un mois au phare.

Le 31 décembre 1887, le pilotage de Nouvelle-Calédonie est privatisé. Le 09 septembre 1909, le pilotage est rendu obligatoire à bord de tous les navires long-courriers. Le 02 décembre 1936, un décret remania en profondeur le règlement du pilotage instituant le principe de Syndicat Professionnel des Pilotes Maritmes. 
A Nouméa, les premiers bâtiments du pilotage virent le jour au quai des VOLONTAIRES et c’est en 1974 que le Syndicat s’installa dans les bureaux de la baie de la MOSELLE appartenant au PORT AUTONOME.  Ces derniers sont détruits en 2007 pour laisser place à une construction neuve livrée aux pilotes en 2009. Durant cette période transitoire, la station de pilotage est déplacée dans les Docks de l’ex-IFREMER situés sur les mêmes quais.

De nos jours

Esmeralda
Nouvelle station

Aujourd’hui le Pilotage en Nouvelle-Calédonie, c’est une dizaine de pilotes, autant de membres d’équipage et de personnels à terre, 4 pilotines, des bureaux et un atelier basé à la baie de la Moselle. Les bâtiments actuels du pilotage ont commencé à être construits en juin 2008 pour être livré en 2009 sur l’emplacement de l’ancienne station de pilotage qui a été rasée pour l’occasion.
Souvent le pilotage en Nouvelle-Calédonie est, dans l’esprit d’une partie de la population, restreint à la seule ville de Nouméa, mais il n’en est rien. Certes, Nouméa est un port très important du territoire où tous les grands navires qui y manoeuvrent quotidiennement offrent une vitrine permanente de notre activité. Mais il existe tout autour du territoire, de grands pôles d’activités maritimes qui sont moins visibles du grand public.

Ainsi, les pilotes se rendent régulièrement:

station Vavouto
Pointe de Vavouto

En Province Nord : dans le Port de Vavouto encore en construction, sur les centres miniers (Poya, Népoui, Karembé, Paagoumène, Baie de Ugué, Poro, Kouaoua, Canala, Nakéty…), mais aussi à Poum et Hienghène pour les paquebots.


Baie de  Prony
Port de Prony

En Province Sud : Dans le Port de Prony, sur les centres miniers (Tontouta, Thio, Ouinné, Ounia…) et à l’île des Pins ou l’îlot Casy pour les paquebots.


Lifou
Un paquebot au mouillage à Lifou

Dans les îles Loyauté : Lifou et Maré avec les navires de croisière et parfois des navires d’avitaillement.En outre, de par son insularité, c’est par la mer que s’effectuent la quasi-totalité des importations et exportations de la Nouvelle-Calédonie. Les pilotes doivent donc effectuer leurs missions sur des navires souvent très différents : Portes-containers, navires rouliers, navires transport de colis lourds, pétroliers, gaziers, chimiquiers, vraquiers, minéraliers sans oublier les paquebots pour le tourisme et les navires scientifiques, les navires écoles, les navires de guerre étrangers qui viennent en mission ou les navires en escale technique, la liste n’est pas exhaustive…

Voir les différents types de pilotines.

Engagement qualité

logo Lloyd's Register Quality Assurance
LRQA

En adoptant la norme ISO 9001-2000 comme moyen de leur politique qualité, les pilotes affirment leur volonté de renforcer l'image de marque du pilotage par l'amélioration permanente de la qualité de leur service, de la satisfaction de leurs clients et de la protection de l’environnement.





Les pilotes s'engagent à :

  1. Respecter et appliquer les documents qualité de la station.
  2. Faire preuve de courtoisie dans leurs relations avec les capitaines, agents et autres intervenants dans le cadre de leurs prestations de service.
  3. Ne se lier d'intérêt avec aucune des parties prenantes dans les opérations de pilotage afin de préserver leur liberté d'action et l'objectivité de leur jugement dans l'intérêt général du trafic et de sa sécurité.
  4. Actualiser et maintenir leurs connaissances techniques et réglementaires pour le bon exercice du pilotage.
  5. Servir les navires qui se présentent dans les meilleures conditions de sécurité.
  6. Informer le capitaine des modalités de l'opération de pilotage, lui faire part de leurs intentions avant d'entreprendre l'opération et s'assurer de sa compréhension.
  7. Communiquer à la Capitainerie du port et aux autres navires toutes les informations nécessaires à l'efficacité et la sécurité de l'écoulement du trafic.
  8. Signaler en temps réel à la l’Administration des Affaires Maritimes et à la Capitainerie du Port les accidents, incidents, défectuosités navires, observations, susceptibles de nuire à la sécurité de la navigation, la protection de l'environnement, l'état des ouvrages portuaires.
  9. Informer l'agent du navire dès que possible de tout incident survenant au cours de l'opération de pilotage.
  10. Signaler en temps utile au centre de sécurité des navires les défectuosités constatées à bord des navires et présentant des risques pour la vie humaine en mer, la sécurité de la navigation et la protection de l'environnement.

Les services : (direction, Armement, Finance, Vigie, Atelier)

Direction

Ce bureau regroupe 4 fonctions distinctes : Le président, le vice-président, le responsable qualité, le secrétaire. Il est chargé de traiter les affaires courantes avec les Affaires Maritimes, Le Port Autonome, les Compagnies et les Agences maritimes ou tout autre interlocuteur.
La direction étudie également toutes les demandes de nouvelles routes, d’escales et fixent les limites d’utilisation pour les voies d’accès et les infrastructures portuaires.
C’est à ce service que doivent être adressées les demandes de dérogations.

e-mail : direction@pilotage-maritime.nc

Armement

On y gére le personnel et le matériel de la station. Plusieurs pilotes se partagent les tâches suivantes : suivi des dossiers pilotes et du personnel (Santé, formation, brevets, congés etc…), service achat, maintenance du matériel, équipement informatique.
C’est à l’Armement que doit être adressé les C.V. pour être membre d’équipage, ainsi que les propositions de matériel ou de service des sous-traitants.

e-mail : armement@pilotage-maritime.nc

Finance

Ce service se décompose en deux parties : la comptabilité et la facturation. Les pilotes en charge de ce domaine gèrent toute la partie financière de la station : salaires, cotisations, facturation des prestations, encaissements, réglements des factures provenant des autres services.
C’est à la Finance que doivent être envoyées toutes les demandes de devis pour les navires ou toutes les remarques concernant les factures.

e-mail : comptabilite@pilotage-maritime.nc

e-mail : facturation@pilotage-maritime.nc

Vigie

C’est le domaine des secrétaires du pilotage. Ce sont elles qui organisent le service des pilotes en fonction des avis d’arrivées ou de départs envoyés par les agents maritimes.
Elles effectuent une permanence téléphonique aux horaires suivants :
Jours ouvrables : 07h00 à 11h00 & de 13h45 à 17h30
Week-end et jours fériés : 07h30 à 11h30 & de 17h30 à 19h00

e-mail : mouvement@pilotage-maritime.nc

Atelier

Placé sous la responsabilité de l’Armement, le chef d’atelier a pour mission d’entretenir la flotte de pilotines tant au niveau technique que réglementaire (Permis de navigation). Cette lourde tâche est rendue souvent difficile par l’absence de disponibilité des pilotines utilisées pour le service. Pour cela le chef d’atelier est aidé d’un adjoint, ainsi que des membres d’équipage qui à tour de rôle viennent travailler à l’atelier.

e-mail : atelier@pilotage-maritime.nc

Longueur en mètres Largeur en mètres Puissance en CV Vitesse en nœuds
NODDI
NODDI
15 4,82 2 x 525 23
STERNE II
STERNE II
16,2 5,00 2 x 500 20
SARCELLE
SARCELLE
12,33 3,44 2 x 300 18
OCEANITE
OCEANITE
11,95 3,7 2 x 425 30

Les pilotes maritimes

La station de pilotage de Nouvelle-Calédonie compte actuellement 15 pilotes dans ces effectifs :

BOUVET Yann BOUVET Yann
Président, nommé en 2008
yann.bouvet@pilotage-maritime.nc
PARANQUE Régis PARANQUE Régis
Vice-President, nommé en 1997
regis.paranque@pilotage-maritime.nc
CARDON Emmanuel CARDON Emmanuel
Délégué Assurance Qualité, nommé en 2008
emmanuel.cardon@pilotage-maritime.nc
DEVAUX Guillaume DEVAUX Guillaume
Secrétaire, nommé en 2016
guillaume.devaux@pilotage-maritime.nc
JOURDAIN Frédéric JOURDAIN Frédéric
Service nautique, nommé en 2013
frederic.jourdain@pilotage-maritime.nc
DESGREES DU LOU Popy DESGREES DU LOU Popy
Responsable armement, nommé en 2011
popy.desgrees-du-lou@pilotage-maritime.nc
GILLARD Nicolas GILLARD Nicolas
Service aviation, nommé en 2011
nicolas.gillard@pilotage-maritime.nc
RENAUD Olivier RENAUD Olivier
Armement, nommé en 2014
olivier.renaud@pilotage-maritime.nc
PENVEN Morgan PENVEN Morgan
Personnel, nommé en 2013
morgan.penven@pilotage-maritime.nc
CHEVALIER Vincent CHEVALIER Vincent
Personnel
vincent.chevalier@pilotage-maritime.nc
DECOUZON Olivier DECOUZON Olivier
Trésorier, nommé en 2000
olivier.decouzon@pilotage-maritime.nc
BEAREZ Arnaud BEAREZ Arnaud
Comptable, nommé en 2014
arnaud.bearez@pilotage-maritime.nc
ROTGER Alain ROTGER Alain
Facturation, nommé en 2004
alain.rotger@pilotage-maritime.nc
PIQUEMAL Hubert PIQUEMAL Hubert
Nommé en 2001
hubert.piquemal@pilotage-maritime.nc
GAUTIER Sylvain GAUTIER Sylvain
nommé en 2008
sylvain.gautier@pilotage-maritime.nc

Les équipages

WALONE Edouard WALONE Edouard
Patron de pilotine
BARRY Patrick BARRY Patrick
Patron de pilotine
ESPLASS Jérôme ESPLASS Jérôme
Patron de pilotine
WAPAE Damien  WAPAE Damien
Patron de pilotine
TOKOUDA Rémy TOKOUDA Rémy
Patron remplaçant
KAATEU Daniel KAATEU Daniel
Patron remplaçant
TROHMAE Bernard TROHMAE Bernard
Matelot
WAHENA Philippe WAHENA Philippe
Matelot
ZYKON Dylan ZYKON Dylan
Matelot
OUAIEGNERE Thierry OUAIEGNERE Thierry
Matelot
atelier@pilotage-maritime.nc

Le personnel

FOREST Marie-Louise FOREST Marie-Louise
Secrétaire
mouvement@pilotage-maritime.nc
GORENDIAWE Juliette GORENDIAWE Juliette
Secrétaire
mouvement@pilotage-maritime.nc
GOPEA Aurélie GOPEA Aurélie
Secrétaire
mouvement@pilotage-maritime.nc
MANSOURI Djamel MANSOURI Djamel
Chef d’atelier
atelier@pilotage-maritime.nc
HARS Laurent  HARS Laurent
Assistant mécanicien
atelier@pilotage-maritime.nc

Les anciens pilotes

Nom Prénom Période d’activité
VERGES François 1991-2014
SERRIERE Jean-Claude 1993-2014
URBAIN François 1991-2011
MORIN Xavier 1997-2011
DUFLOS Luc 1991-2008
DEWAS Michel 1995-2008
MORIN Daniel  1990-2001
POSTAL Philippe 1987-1999
TOSTIN Michel 1973-1998
BEAUMONT Yves 1969-1997
LAVILLE Jacques 1970-1995
BEAUMONT Michel  1970-1993
QUINTIN Jean-Claude  1969-1991 
LEROUX André 1973-1990
FILLOT Jean-Paul  1966-1990 
AMBROGI François  1963-1990
LEFEVRE Albert  1956-1962
CHARLES Philippe 1944-1969
MOUREN Jean-Robert 1963-1984
GANEAU Jean  1971-1984
LEGRAND Emile 1956-1979
TUBAND Roger  1942-1973
LEFEVRE Louis 1943-1968
LANGOURIEUX Eugène  1944-1968
GAP Vincent  1942-1966
LEGRAS Charles  1934-1962
GAP Jean 1929-1944
LEFEVRE Lucien  1928
MORIN Jean-Marie  1928-1933
COURQUEUX Hilaire 1927
HENIN Louis 1927-1955
DRAGHICEWIZ Frédéric 1917
TAFANI Edouard 1916-1934
CAFARDEL François 1916-1928
TARIN Louis 1913-1928
AMALRIC Paul 1911
LELEIZOUR Ferdinand  1905-1922
POIRIER Joseph 1901-1921
KERVELLA Jean-Baptiste 1900-1916
BROUSTAIL Jean-Marie 1891-1916
ERCIAT Jean 1889-1905
ROCHAUD Edmond 1882
BOTREL Alexandre 1882
LE RAVALLEC Lucien 1876-1910
BETFORD Théophile 1873-1901
BEAUVILLIERS Louis 1873-1901
LENORMAND Aristide 1861-1887
FABRE Gustave 1866-1887
ARRHAN   Avant 1860
LE LEIZOUR Alexandre 1857
BOUSSARD   1857